En compagnie de Chantal Akerman

Carnets d’écriture de 2014 à 2017, quatre temps: —  Chantal Akerman : « En ce moment, je ne fais pas grand-chose, j’ai rien dans la tête, aucune idée. Ou trop, j’ai pensé. » J’allais m’endormir (sommeil en plein matin, physiquement éprouvé) quand un élément abstrait, je crois, est apparu sur ce quelque chose qui m’échappe. Si je réfléchis [...]

L’écriture ouvre sur de nouveaux champs

Carnet de juillet-septembre 2015 complété en 2019: Manuscrit terminé de Avant tout ne pas nuire, il a ouvert une fenêtre sur Poughkeepsie, NY ( qui deviendra Ce côté et l’autre de l’océan). La ville attenante, Beacon, était une ville « noire » interdite : Entre 1969 et 1985, mes parents ne s’y sont jamais aventurés. Pour la première fois, [...]

Le sacré dans l’écriture (1)

Lecture des très inactuels et incandescents Écrits de Laure, la compagne de Georges Bataille: « Tout ce qui relève de la raison d’être est sacré pour moi [...] Ce qui prive l’existence de toute possibilité de ressentir le sacré: maintien des formes, maintien des circonstances extérieures... » Écrits de Laure (suite) alors que je tourne [...]

Essai puis élagage lors de l’écriture

Carnet d’écriture actuel  du 23 mai 2017: Le chirurgien Peter Lorre dans les mains d’Orlac (1935) greffées par le chirurgien fou au pianiste génial, conservent la fonction de tueuses. Peter Lorre, ses yeux exorbités. L’actrice au jeu des années trente, emprunté. L’accent de Peter Lorre. La première greffe de main, dissimulée au receveur, un pianiste [...]

Mémoire et Robert Bresson

Carnet d'écriture inactuel: Robert Bresson, L’argent, à la cinémathèque québécoise, projeté en bobines 35 mm: le film est rayé aux alentours des changements de bobine. Je pense au travail sur les photogrammes, d’Éric Rondepierre, l’un d’eux lumineux sur une carte postale qu’il m’a offerte. Mémoire agissante après le voyage sur mes traces, dans Poughkeepsie, NY, [...]

Marguerite Duras filme et écrit

Carnet d'écriture inactuel et capture d’écran du très cher Son nom de Venise dans Calcutta désert (ambiance de la photo qui me conduit, je ne sais pas pourquoi, vers la page fb, elle actuelle, de Jacques Serena). Mais « Ne sois vrai qu’avec tes amis. Seuls les morts sont autorisés à dire la vérité, avait écrit [...]