Tombeau pour Pierre Guyotat

À l’occasion de la parution de la revue Lignes qui lui est consacrée, ces propos de Pierre Guyotat:

« Quelqu’un qui analyserait mon cerveau à ce moment verrait l’effort considérable que je fais en écrivant […] L’effort est plutôt dans la mise en état d’écrire. Là, il faut rassembler toutes ses forces, mais, après, cela va tout seul. En principe cela va tout seul. Mais ce qui est dur, c’est la mise dans cet état particulier qui existe, qui est réel. »

(Humains par hasard. Entretiens avec Donatien Grau. Gallimard)

On peut écouter aussi La compagnie des œuvres qui lui est consacré, que j’écoute en courant dans la neige, ma manière d’entrer en langue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s