Le sacré dans l’écriture (1)

LaureLecture des très inactuels et incandescents Écrits de Laure, la compagne de Georges Bataille: « Tout ce qui relève de la raison d’être est sacré pour moi […] Ce qui prive l’existence de toute possibilité de ressentir le sacré: maintien des formes, maintien des circonstances extérieures… »

Écrits de Laure (suite) alors que je tourne autour du sacré de l’acte chirurgical sans le discerner dans le bruit de fond, trop de bruit des mots: « Le sacré est moment infiniment rare ou la « part éternelle » que chaque être porte en soi entre dans la vie, se trouve emportée dans le mouvement universel, integrée dans le mouvement, realisée. »

Cette part éternelle ressort sous la forme de l’engagement total dans le Carnet inactuel du 25 fevrier 2015 complété en 2016: Yann Andrea filmé par Marguerite Duras : « Vous êtes l’homme atlantique. Vous l’ignorez. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s